It’s a wild world

Je reçois ponctuellement des publicités de la part d’agences de traduction vantant des tarifs imbattables pour une qualité exemplaire. Certaines me proposent des prestations finales à un prix bien inférieur que celui je débourse moi-même pour mes fournisseurs.

La première question qui me traverse l’esprit, à chaque fois, est « Mais comment font-ils ? »

Il est vrai que chaque langue a son prix. Celui-ci dépend de la demande, de la rareté et du pays de résidence du linguiste. L’islandais et le japonais, par exemple, sont très chers. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le chinois peut être cher aussi, car il faut toujours prendre en compte un troisième facteur : la langue source. Une traduction de l’allemand ou du finnois vers le chinois est bien évidemment plus couteuse qu’une traduction de l’anglais en chinois (pour information, l’anglais est la langue source la plus répandue, toutes combinaisons confondues). De plus, pour ma part je préfère un traducteur chinois vivant ou ayant étudié en Allemagne à un autre qui n’est jamais sorti de son pays : la qualité d’une traduction tient en grande partie à la connaissance du pays, de l’actualité et de la culture de la langue de travail.

Par ailleurs, il existe aussi un prix lié à l’expérience du linguiste : un traducteur junior sera moins cher qu’un traducteur senior, ce dernier pouvant livrer une qualité qui ne demande pas de frais de remaniement du texte ni de relecture par un expert du domaine.

C’est en sachant tout cela que je n’arrive pas à comprendre comment il est possible de proposer des prix bien en dessous de la moyenne, pour toutes les langues, en prétendant livrer un niveau de qualité final.

J’ai donc décidé de demander des détails sur la méthodologie et les ressources de chaque agence qui me contactera à partir d’aujourd’hui, et de vous livrer leurs réponses (sans mentionner le nom de l’agence), en les analysant, sur ce blog.

En attendant, si vous avez découvert où se trouve le merveilleux Pays des Linguistes-professionnels-pas-chers, surtout n’hésitez pas à partager l’information dans les commentaires !

2 comments

  • Depuis que j’ai écrit ce billet, j’ai reçu deux offres de ce type. J’ai à chaque fois demandé des explications concrètes sur leur méthode. Je n’ai eu aucune réponse à ce jour.

    Since I wrote this post I have received two offers of this kind. I have mailed each time asking explanations about their methods. I had no answer.

  • Heureux de faire un peu de mathématique, récréation du travail de traduction…
    couteuse, et oui, it’s a wild world…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *